Livraison OFFERTE À PARTIR DE 39€

Comment vaporiser le cbd?


Comment vaporiser le cbd?
Comme vous le savez sans doute et à l'instar de leurs cousines à dominantes 
thc, les sommités florales à dominante cbd se vaporise. 
A l'aide d'un appareil dédié il est en effet possible de sublimer la fleur de cbd,
c'est à dire de la transformer en vapeur chargée de cannabinoÏdes -de cannabidiol donc pour les inhaler. 
Rien d'extraordinaire dans l'aromathérapie connue depuis fort longtemps, 
ce mode d'administration ayant l'avantage d'une efficacité réelle et immédiate. 
Pourtant, il y a une confusion entretenue, en grande partie par la prohibition 
du cannabis et son cadre légal, entre la combustion et la vaporisation. 
Pour en finir avec cette ambiguïté, retenez simplement que la combustion
inhérente au « joint » n'est pas sans effets nocifs sur la santé alors que la 
vaporisation est réputée saine. 
D'autre part, et ce n'est pas le moins important, en brûlant votre cbd vous 
ne récupérerez qu'entre 15 et 20% de principes actifs...contre 90% avec la vaporisation. 
Mais comment vaporiser correctement son cannabidiol? C'est ce que nous
allons voir ensemble. 
 
L'outil 
Le seul inconvénient de ce mode d'administration est qu'il nécessite un
outil adapté, c'est ce qu'on appelle un vaporisateur. 
Fort heureusement, le procédé est en passe de démocratisation et on trouve 
désormais des appareils autour de 100 € apportant entière satisfaction. 
L'intérêt majeur de cette méthode est d'abord de faciliter le dosage 
du cannabidiol en calibrant la prise à la capacité du vaporisateur qui varie entre 0.2 et 0.5 grammes, ce qui signifie très peu de perte et des effets optimisés.
 
Il y a donc un investissement de départ à faire mais si vous êtes fumeur, 
il y a un fort probablement un double avantage à passer à la vaporisation 
de cbd. 
En effet le cannabidiol commence à être reconnu et utilisé pour le sevrage
tabagique, vous pourriez bien faire d'une pierre deux coups en améliorant votre quotidien par la prise de cbd et l'arrêt du tabac. 
Bien qu'un peu technique, la préparation d'un vaporisation reste simple: 
 
1.Allumez votre vaporisateur pour le préchauffé. 
2.Emietté votre fleur de cbd sans la réduire en poudre. 
3.Disposez votre mélange dans le four du vaporisateur 
4.Régler à la température souhaitée en commençant par la plus basse. 
 
Vous n'avez plus qu'à inhaler la vapeur chargée de principes actifs. 
Il faut savoir que la plage de température de vaporisation du cannabidiol 
se situe entre 170° et 220°. 
 
Une température inférieure au premier palier n'activera pas votre cbd
en le rendant moins efficace alors qu'une température supérieure au second engendrera la combustion de votre mélange. 
Il y a un débat sur la nécessité de garder la vapeur dans les poumons, le fait estqu'il n'y a pas de danger particuliers à le faire pendant quelques secondes 
afin de favoriser l'échange au niveau des alvéoles pulmonaires. 
En revanche, ne vous amusez pas à garder la fumée issue de la combustion, 
elle est réellement nocive. 
 
Le joint de cannabis fait désormais, qu'on le veuille ou non,
partie de notre culture et il ne pouvait en être autrement en l'absence de réelles politiques de réductions des risques. 
C'est dommage au regard des autres méthodes d'inhalations disponibles
et probablement dommageable pour la santé des fumeurs. 
Il y a donc une réelle démarche à accomplir pour accéder à la vaporisation. 
Mais l'effort est largement récompensé par les effets ressentis. 
D'ailleurs, la marque emblématique de vaporisateurs Storz & Bickel 
propose des modèles de vaporisateurs médicaux agréés par les hôpitaux.
A méditer. 
 
L'auteur: Sébastien est marié et père de 3 enfants. Il a fait de sa passion pour leCannabis le cœur de son activité d'indépendant.
Il plaide pour la réhabilitation totale de la plante et anime le site 
cannabispourtous..fr.